100% fribourgeois

Canaliser les efforts et apporter un support professionnalisé

28 octobre 2022
Pierre Alain Morard, Directeur de l’union fribourgeoise du tourisme / Photo Alain Wicht
Inscrire le canton de Fribourg dans dans le top cinq de la to do list des vététistes. Un objectif que l’Union fribourgeoise du tourisme (UFT) compte bien atteindre d’ici 2025. Pour y parvenir, elle a lancé Bike-In FR25 l’année dernière. Les explications de son directeur Pierre-Alain Morard:

 

Bike-In FR25, c’est la mise en œuvre d’une idée qui marine de longue date, non?

Oui, le développement du VTT est depuis longtemps une préoccupation de l’UFT et de certaines de nos destinations. Durant de nombreuses années, nous avons cherché des moyens pour officialiser un réseau. Le Covid a eu ça de bon qu’il a mis en exergue les besoins dans le domaine et qu’il a nécessité un plan de relance économique dans lequel le canton a inclus un montant dédié à la création de ce réseau.

Durant la phase de recensement des itinéraires, plus de 4000 km de sentiers ont été inventoriés. Quelle est la suite des opérations?

L’inventaire était la première étape. Nous devons maintenant officialiser ces itinéraires. Mais pas tous. L’idée de ce projet et de cette coordination à l’échelle cantonale est de structurer le réseau et de canaliser l’énergie des acteurs du VTT. Améliorer les infrastructures et les officialiser permettra de restituer à la nature une partie importante de ces sentiers sauvages qu’on a vu naître un peu partout ces dernières années.

Ce projet est porté par le tourisme, mais les Fribourgeois resteront les principaux utilisateurs du réseau…

C’est vrai et ça nous fait plaisir. Ce constat est identique pour les 1800 km de sentiers pédestres dont nous assumons la responsabilité depuis 2005. Pour l’un comme pour l’autre, les plus beaux itinéraires sont proposés dans les offres à destination du tourisme extérieur.

La nouvelle loi sur la mobilité entrera en vigueur au début 2023. Est-ce que cela ouvre des perspectives positives pour le vélo?

Une partie de cette loi assoit certains principes pour la mobilité douce, avec une confirmation des mandats de l’UFT pour le réseau des itinéraires officiels de loisirs, comme les sentiers pédestres, la raquette à neige ou le VTT. Cette loi nous donne un poids supplémentaire lors des mises à l’enquête. Nous pourrons compter sur le savoir-faire du Service de la mobilité, aguerri dans les démarches administratives liées à ces procédures.

Les démarches pour légaliser des pistes ou des itinéraires VTT restent compliquées. Est-ce que ça va évoluer?

BikeIn-FR25 vise à globaliser l’offre et à faire dialoguer les acteurs. Il ne solutionne pas les problématiques locales ni les enjeux liés à l’environnement et à l’aménagement du territoire. Nous espérons que le deal de rendre à la nature une part importante des sentiers développés de manière «sauvage» sera prise en compte et pourra faciliter certaines démarches.

D’un point de vue touristique, le canton de Fribourg est très en retard dans le développement du VTT, notamment par rapport aux Grisons ou au Valais. Est-ce qu’il y a moyen de profiter de leur expérience?

Notre retard s’explique en partie par le poids du tourisme dans nos différents cantons. D’ailleurs, en Valais, il n’y a que certains endroits où le VTT a pu se déployer. Ceci dit, nous pouvons effectivement bénéficier des expériences accumulées.

Le modèle choisi, à savoir le fait de confier à un mandataire externe le développement du réseau, est identique à celui des Grisons…

Pire, même. Nous avons confié le mandat à Fabien Clément et Frédéric Perritaz, sous l’égide de Fride Sàrl. Parmi les consultants avec lesquels ils collaborent se trouve Allegra Tourismus, cheville ouvrière du développement du VTT dans les Grisons. Donc, on profite vraiment de l’expérience acquise. Mais l’impact touristique est différent, tout comme le territoire à explorer.

Et, sur le terrain, quand est-ce qu’on verra du concret?

Les premiers balisages interviendront au printemps prochain, avec deux parcours qui nous servent de pilotes, l’un dans la Broye et l’autre dans les forêts du Grand-Fribourg. La validation des itinéraires doit intervenir dans les deux à trois à venir. L’enveloppe de 450 000 francs du plan de relance ne durera pas. Pour pouvoir poursuivre nos efforts, nous devrons trouver une autre source de financement et stabiliser ainsi notre structure. La communauté d’intérêts en formation en sera l’une des clés.

A trop formaliser les choses, est-ce qu’il n’existe pas un risque que l’enthousiasme des acteurs locaux ne se tarisse?

Tout ne sera pas boulonné dans un réseau fixe. Notre envie est plutôt de pouvoir apporter notre support aux initiatives privées et de canaliser les efforts par un savoir-faire professionnalisé.

Un an après son lancement, où en est le projet?

Plutôt que d’avancer par groupe de travail, nous avons choisi de mandater un prestataire externe, l’entreprise FRide en l’occurrence. Avec elle, nous avons affiné le projet et défini trois phases distinctes: d’abord recenser toutes les offres et les itinéraires liés au VTT dans le canton, ensuite officialiser une partie de ces parcours et les faire entrer dans nos offres touristiques, enfin assurer la pérennité du réseau par la création d’une communauté d’intérêts. Aujourd’hui, l’inventaire est terminé. Il a permis d’identifier plus de 4000 km de sentiers VTT. Les deux autres phases avancent en parallèle. Les premiers balisages de sentiers se concrétiseront au printemps 2023. Dans les deux à trois ans à venir, la majorité des itinéraires du réseau devront être validés. L’enveloppe du canton s’élevait à 450 000 francs. Le projet ne pourra pas s’étaler dans le temps sans que nous trouvions une autre façon de stabiliser la structure qui le porte.

Propos recueillis par Sophie Roulin

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Ne manque pas l’actualité des projets VTT en cours et en développement dans le Canton.

BIKE-IN FR25

BIKEIN FR25
Rte des Granges 11
1635 La Tour-de-Trême

Frédéric Perritaz et Fabien Clément
Coordinateurs VTT/MTB pour le canton de Fribourg
fred@fride.ch | fab@fride.ch

 

VOUS VOULEZ
JOINDRE LE PROJET ?

NOTRE PARTENAIRE

Logo Fribourg Région

DOCUMENTATION