Fribourg Bike Friendly

Guide, moniteur, entraineur… se former pour transmettre

3 mai 2024

Avoir du plaisir à vélo, progresser et performer, autant d’étapes qui nécessitent un accompagnement adapté. Entraineur Swiss Olympic (brevet fédéral), entraineur responsable pour le VTT des jeunes de Talent Romandie et de la Fédération cycliste valaisanne et expert Jeunesse et sports, Amaël Donnet explique comment devenir moniteur, guide ou expert.

«Comme dans beaucoup de disciplines, la filière Jeunesse et sport (J+S) forme la majorité des personnes qui encadrent les enfants, les jeunes et celles et ceux qui souhaitent s’améliorer en vélo et en VTT.» Le cours de base est donné à l’échelle cantonale. «Depuis 2024, il y a un test d’entrée pour s’assurer qu’un certain nombre de compétences sont déjà acquises.» Ce premier module est d’ailleurs le même pour tous les cyclistes, qu’ils pratiquent leur sport sur la route ou en forêt. «Le cours se fait avec un VTT qui permet d’atteindre les objectifs de cette formation de base qui se veut polycyclide», ajoute Amaël Donnet. Les spécialisations viennent par la suite lors des modules de perfectionnement. J+S et Swiss Cycling distinguent neuf disciplines dans le cyclisme: BMX, cyclisme sur piste, monocycle, cyclisme artistique, VTT, cycle-balle, cyclo-cross, cyclisme sur route et trial. Les spécialisations se font dans le cadre d’offre de formation au niveau romand ou suisse. Pour accéder aux cours de format

ion J+S, le candidat ou la candidate doit être inscrit par un coach J+S. «Les clubs sont des vecteurs importants et ce sont généralement eux qui poussent leurs encadrants à se former pour gagner en efficacité, mais aussi pour pouvoir prétendre à des subsides.»

Les plus motivés poursuivront le cursus pour devenir experts et former les futurs moniteurs. «Il existe également une filière pour devenir entraineur professionnel Swiss Olympic, avec un brevet fédéral. On y a accès que sur recommandation de la fédération et après avoir entrainé des athlètes pendant de nombreuses heures.». Ce métier pourrait bien être appelé à se développer ces prochaines années. «Plusieurs cantons réfléchissent en effet à la mise en place de structures pour les jeunes athlètes performants. Il y aura donc besoin de davantage d’encadrement professionnel.» Pour Fribourg, la structure est en phase de lancement. Le canton du Jura va suivre et Vaud probablement dans un futur proche. Quant à Genève, il possède déjà une structure orientée piste et route.

Enfin, une autre option existe encore: devenir guide route ou VTT. Swiss Cycling propose en effet une filière de formation qui peut mener à un brevet fédéral. «Comme l’objectif n’est pas la formation des jeunes et de la relève, mais l’encadrement professionnel de clients, les soutiens à cette filière ne sont pas ceux qu’on rencontre dans le cadre de J+S. Les coûts de formation sont donc nettement plus élevés.»

Quid des écoles de vélo qui fleurissent désormais un peu partout? «Actuellement, rien n’est obligatoire pour enseigner le vélo dans ces structures, indique Amaël Donnet. La situation est analogue à celle des écoles de ski qui forment elles-mêmes leurs moniteurs. En France il est obligatoire d’avoir un papier officiel. Des discussions sont en cours en Suisse. Il est donc possible que cela change à l’avenir.»

Propos recueillis par Sophie Roulin. Photos Swiss Cycling

 

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Ne manquez pas l’actualité des projets vélo / VTT en cours et en développement dans le canton.

BIKE-IN FR25

ASS. FRIBOURG BIKE FRIENDLY 
C/O FRide Sàrl
Rte des Granges 11
1635 La Tour-de-Trême

hello@fride.ch

 

NOUS
REJOINDRE

NOTRE PARTENAIRE

https://bikeinfr25.ch/wp-content/uploads/2024/02/Asset-1.png

DOCUMENTATION